Dreams

Un nouveau monde créé à partir d'un rêve, un monde qui te feras sombré ou qui guideras tes pas... Laisse-toi submergé par l'envie de rêvé, mais ne confonds pas illusions et réalité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mad Hatter { I'm left tea-less

Aller en bas 
AuteurMessage
Sara J. Ashford

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 21

Le rêveur...
Les informations principales:

MessageSujet: Mad Hatter { I'm left tea-less   Mar 11 Oct - 17:38

Sara Juliet ASHFORD
feat February (Personification) | | Hachiyuki


© February (Personification)

© February (Personification)

© February (Personification)

Mad Hatter's identity
It's tea time, my Dear...


• Surnom : Mad Hatter, le Chapelier Fou
• Âge : 16 ans
• Sexe : Féminin
• Orientation : Inconnue
• Groupe : Étrangers
• Camp : Neutre




Her description


• Physique :
Des cheveux sans cesse lâchés, d'une couleur bleue changeante, en fonction de la luminosité. Tantôt bleu roi, tantôt turquoise, on n'arrive pas à donner de nom à ce camaïeu bleuté. Ils ont un certain volume, qui s'accorde parfaitement avec ses larges boucles, qui sautillent lorsqu'elle marche. Contrairement à ce que l'on pourrait croire au premier abord, ils sont loin d'être désordonnés, au contraire ! Toujours démêlés au possible, c'est une particularité étonnante de Sara, qui ne s'en plaint pas le moins du monde, car en vérité, elle s'en fiche. D'une couleur naturellement brillante, ils reflètent la chaude lumière du Soleil comme l'éclairage pâle de la Lune, comme dérangés par tant d'agression à la fois. Au toucher, ils sont doux comme de la soie, et chanceux sera celui ou celle à qui elle autorisera à passer sa main dedans, car elle n'aime pas qu'on y touche, un point c'est tout. Coiffé en permanence d'un chapeau différent à chaque fois, elle ne se sépare pas de son couvre-chef décoré de façon fantaisiste, avec des couleurs et des formes particulières. Elle affectionne particulièrement les hauts-de-forme, mais peut très bien porter d'autres styles de chapeaux, du moment qu'elle en a un sur la tête, mais de toute façon tout lui va à merveille, alors là n'est pas le problème.
Sara est pâle, peut-être même un peu trop, d'ailleurs. Elle ne possède aucune couleur pour trancher sur ce blanc, qui lui donnent un air fantomatique, pas même de petites taches rosées au niveau des joues... rien du tout !
Elle est de taille moyenne et très bien proportionnée, mis à part sa poitrine énorme par rapport au reste de son corps, mais aucune fille -aussi étrange soit-elle- ne pourrait s'en plaindre. Ses bras sont fins, finis par deux mains aux longs doigts, digne d'une pianiste. Pour briser le blanc interminable de sa peau, elle colore ses ongles de couleurs assorties à sa tenue ou alors à ses yeux. Ses longs doigts son enroulés autour d'une canne dont elle ne se sépare sous aucun prétexte, qui a la possibilité de prendre les couleurs et les formes qu'elle veut, ce qui est en soi une chose assez pratique quand on connait la façon loufoque dont le Chapelier Fou s'habille. Cette canne, pur accessoire à la base, a également la possibilité de se transformer en n'importe quelle sorte d'épées, que la jeune fille maîtrise à la perfection.
Très sportive, c'est grâce à cela qu'elle garde une silhouette élancée, qui est souvent l'objet de jalousie auprès des autres filles. Un ventre plat qui fait ressortir sa généreuse poitrine, de longues jambes qui lui donnent l'impression d'être plus grande qu'elle ne l'est en réalité, on peut dire que le Mad Hatter possède un physique avantageux.
Son style vestimentaire est loufoque, parfois décalé. Des redingotes qui lui vont à merveille, des robes aux coupes différentes... elle ne cherche pas à assortir ses tenues, ce qui donne des assemblages désordonnés. Enfin, n'est ce pas le principe même de la folie, le démarquage ?
Pour en finir avec son visage, on pourrait la qualifier de poupée. Une peau blanche et douce, comparée à de la porcelaine, sans aucune couleur, même pas de petites pommettes rosées... une poupée, en somme. Ses petites lèvres roses sont elles aussi fines, parfois étirées en un sourire satisfait, parfois déformé par un rictus trahissant son déséquilibre mental. Car on devine qu'elle n'est pas bien dans sa tête.
Son nez est fin et droit, ses dents toutes parfaitement alignées... on ne cesse de répéter que Sara est une poupée de porcelaine. On dit que les yeux sont les fenêtres de l'âme, mais lorsque l'on croise le regard de Sara Ashford... cette citation ne possède plus aucun sens. Deux iris -d'une étrange couleur dorée- qui vous toisent sans vraiment vous voir. Une sensation qui vous glace le sang, sans aucun doute. Une lueur de pure folie danse à l'intérieur, malgré les quelques éclairs de lucidité qui ne durent généralement qu'un instant.


• Caractère :
Un seul mot serait capable de résumer Sara: « Folle ».
Dans le sens propre, car elle a perdu la raison, à condition d'en avoir possédé une au moins une fois dans sa courte vie. Lunatique, elle change de comportement en l'espace d'un clignement furtif des yeux, ce qui est assez effrayant à voir lorsqu'elle passe d'une jeune fille calme à un monstre assoiffé de sang. Sara souffre de nombreux troubles mentaux. Paranoïa, troubles obsessionnels compulsifs, hallucination, crises de somnambulisme fréquentes... elle a le droit à tout tant son esprit est chamboulé. Une folle de première classe, en somme.
Analysons un peu le cas de cette jolie fille, qui suscite beaucoup d'interrogations autour d'elle. Ses nombreuses maladies mentales font que son point de vue au niveau du monde qui l'entoure est faussé au possible. Rien ne tourne rond chez elle, et engager la conversation avec les canaris ou voir des chats volants est tout à fait ordinaire. Elle ne se rend pas compte de sa folie, et le lui faire remarquer est peine perdue. De l'extérieur, on voit une adolescente avec une curiosité folle, et une explication pour chaque fait qu'elle rencontre, toutes aussi loufoques les unes que les autres. Elle pourrait vous paraitre bien naïve, toujours là à poser des questions anodines, puis à répondre toute seule, parlant dans le vide à ses amis imaginaires, avec qui elle aime prendre un thé... tout aussi sorti de son imagination.
D'ailleurs, son pouvoir de créations d'illusions n'arrange pas les choses. En effet, cette réalité faussée entraine un petit déclic dans son esprit, qui déclenche son son sans qu'elle n'aie rien demandé, créant ainsi des illusions qu'elle seule serait capable de voir « Tout est réel, c'est vous qui êtes fous ! » répond-elle à ceux qui osent lui faire remarquer qu'elle n'est pas bien dans sa tête. Malheureusement, il arrive parfois que ce qu'elle voit ne sont que des hallucinations générées par son esprit tordu, mais puisqu'elle est incapable de faire la différence entre réalité et hallucination, il est impossible de savoir si ce qu'elle 'voit' est réel.
D'un tempérament plutôt excité, il n'est pas rare de la voir sautiller pour un rien, fredonnant des chansons à tue-tête, discutant avec les fleurs, les chats, les chiens... tout ce qu'elle arrive à voir ! Parler dans le vide n'est pas non plus étonnant venant d'elle, car elle converse avec son ami imaginaire... mais si ! Il est la, devant vous, et personne ne veut jamais le voir !
En clair, vous aurez compris que s'immiscer dans l'esprit du Chapelier n'est pas chose aisée, car personne n'y est jamais arrivé !


Tell us your story
so, sit down and listen...

La famille Ashford, descendante d'une lignée de la noblesse anglaise, découle des jours heureux jusqu'à ce fameux soir de Noël, marqué par la naissance de l'héritière de la famille principale. Des cheveux bleus, donnés par feu son grand-père, et des yeux dorés, caractéristique de la famille depuis des siècles et des siècles. On la nomma Sara Juliet Ashford. Un bel avenir attendait cette enfant longuement désirée par ses parents, mais aucun membre de la famille ne s'attendait à ce qu'elle ait cette maladie, qu'on nomme couramment « folie ».

On s'en rendit compte alors qu'elle grandissait, à l'âge de trois ans précisément, où pendant que ses camarades d'école s'amusaient à colorier, Sara, elle, restait dans son coin à parler à ce qu'on appellera par la suite « ses amis imaginaires ». Les professeurs avertirent bien rapidement ses parents, qui prirent rapidement des mesures de sécurité et la firent voir un psychologue durant l'année qui suivit. Rien n'y fit, Sara continuait quand même à parler avec eux. « Sara, que vois-tu donc ? », lui demandait-on, ce à quoi elle répondait « Monsieur lapin, Maman ! Regarde, il prend même le couteau pour me découper un gâteau ! ». Le bel enfant prit vite une tournure effrayante, faisant régulièrement des crises de somnambulisme durant lesquelles elle courait dans les couloirs du Manoir Ashford, hurlant d'un rire sadique à glacer le sang.

Ce calvaire dura bien dix ans pour le couple, qui subissait chaque crises de leur enfant sans jamais se plaindre, malgré les mises en gardes de la grand-mère, qui affirmait qu'ils avaient eu « un enfant maudit ». Malgré cela, le couple ne céda pas et garda le fruit de leur union, acceptant sa folie comme une part d'elle-même. On savait tous que les Ashford aimaient leur enfant, et ce malgré les critiques de leur famille.
La treizième année de Sara fut marquée par la mort prématurée de Juliet Ashford, sa mère, qui décéda dans des circonstances inconnues. La folie de Sara s'accentua un peu plus; et ce fut en cet instant qu'on se rendit compte que la fillette était loin d'être un monstre dénué de sentiments. La mort de sa mère la marqua profondément, mais ça, personne ne le sait. On ne sut pas pourquoi, mais sa folie la fit haïr le monde, car elle fit des cauchemars, pendant lesquels elle hurlait à la mort le mot « Maman », sans jamais s'arrêter de pleurer, les larmes venant sans qu'elle ne comprenne pourquoi.

Second choc mental pour Sara, qui perdit son paternel dans un accident. Les Ashford étaient bien arrangés, puisque désormais, le démon se retrouvait tout seul, et ils pourraient enfin faire ce qu'ils voulaient: s'en débarrasser. Elle était alors âgée de seize ans, et la perte de son père fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase, et elle devint assez violente. Pour la première fois de sa vie, sa folie était à son comble, et lorsque tous se retrouvèrent en face d'elle pour l'emmener de force, elle explosa de rire. Un rire reflétant toutes ses maladies mentales, un rire d'un sadisme fou. Un rire qui venait du cœur.

« - Vous voulez que je parte ? Bien je partirais, mais vous viendrez avec moi ! »

Sur ce, elle avait éclaté d'un rire qui glaça le sang de sa famille, qui se demandait réellement si elle n'était pas, elle, le Diable en personne. Tous avaient reculé, alors qu'elle renchérissait en se pliant de rire, les yeux complètement ravagés par la folie.

« - Mais si vous disparaissez tous... Je n'aurais plus mal, pas vrai ? »

Ses parents partis, elle sentait une déchirure au cœur, un vide qu'elle voulait combler. Elle ne comprenait pas, mais quelque chose lui disait que ce n'était pas sa faute... mais la leur ! C'étaient eux les méchants, et il fallait s'en débarrasser. Sara voulait qu'ils disparaissent, tous ceux qui lui avaient fait du mal.
Mais ce souhait ne fut pas complètement exaucé, car ce fut elle qui disparut, emmenée par une fille aux che eux turquoise, qui la conduisit au Dream Paradise. Au départ, Sara ne comprit pas où elle avait atterri, mais elle s'en fichait, car maintenant, elle avait une canne et un chapeau. Cet accoutrement lui valu par la suite le surnom de Chapelier Fou dans ce monde étrange où elle voyait encore plus d'amis imaginaires !


Her powers
shut up and imagine

• Pouvoir : Création d'illusions
• Pouvoir : Télékinésie
• Pouvoir : Création de poisons

• Armes :
• Une canne qu'elle peut transformer en épée, de la forme qu'elle désire -fleuret, rapière, sabre etc...-

Trought the looking-glass
Pseudo : Kaori ; Age : 14 ans et demi ;
Impressions du forum J'ai hésité à m'inscrire mais finalement, je trouvais que le contexte était parfait pour le personnage que je voulais incarner, donc je le trouve pas mal ~ ;
Activité 6/7 ;
Code ♦ - Tu as vu ça ? J'ai lu ton règlement jusque qu'ici !
- Bravo, tu as le droit à un bonbon, mais tu sais quoi ? Maintenant tu vas finir de lire la suite. ♦

© February (Personification)


Dernière édition par Sara J. Ashford le Mer 19 Oct - 20:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Tsukiyo A. Takira
¤ Angel or Devil ¤

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24
Localisation : Dans vos Coeurs non ?

Le rêveur...
Les informations principales:

MessageSujet: Re: Mad Hatter { I'm left tea-less   Mar 11 Oct - 17:42

Bienvenue parmi nous !
Et bonne chance pour ta fiche =3

---------------------------------------

De ma bouche s'échappe un filet de sang...
Second signe d'un mal inquiétant...
La déchirure de mon coeur l'a provoqué...
Châtiment mortel pour avoir voulu aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreams-paradise.forum2ouf.com
Sara J. Ashford

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 21

Le rêveur...
Les informations principales:

MessageSujet: Re: Mad Hatter { I'm left tea-less   Mer 19 Oct - 20:56

    Merci beaucoup. ^^

    Finalement j'ai terminé ma fiche avant de partir, en espérant qu'elle soit conforme aux règles. ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Tsukiyo A. Takira
¤ Angel or Devil ¤

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24
Localisation : Dans vos Coeurs non ?

Le rêveur...
Les informations principales:

MessageSujet: Re: Mad Hatter { I'm left tea-less   Dim 23 Oct - 10:35

Tout est bon ^^
Tu es Validée.

---------------------------------------

De ma bouche s'échappe un filet de sang...
Second signe d'un mal inquiétant...
La déchirure de mon coeur l'a provoqué...
Châtiment mortel pour avoir voulu aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreams-paradise.forum2ouf.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mad Hatter { I'm left tea-less   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mad Hatter { I'm left tea-less
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. This is the way you left me
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]
» RMT pashmilla don't left me down (console)
» ISLEY + you're the one song left in my symphony, like you were made for me
» [Mars] Isul Classical Mad Hatter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreams :: C'est tout un monde magique qui commence :: Présente-toi rêveur... :: Registre des Validés..-
Sauter vers: